HOME   |   ARTS & PSYCHOTERAPIE   |   ELOGE DE LA MAIN   |   SUPERVISIONS   |   LES GATAS   |   APPROCHE   |   QUI SUIS-JE?   |   CITATIONS   |   CONTACT   















CITATIONS


« On utilise tout lorsqu’on dessine : sa propre vie, la vie des autres, le film d’hier soir à la télévision, les reflets sur l’eau, le paradoxe, l’art populaire, les incertitudes, les allusions, le système nerveux, la main gauche… » Valério Adami.

« Il n’y a pas de choses laides. Qu’un enchanteur les touche de sa baguette, et les voici splendides. Ce qui est passionnant pour l’enchanteur, c’est de changer : les belles en bêtes, les bêtes en belles » Jean Dubuffet.

« La peinture est le heurt grondant de mondes différents destinés à créer dans et par leur combat le monde nouveau qu’on nomme l’œuvre. Chaque œuvre naît, du point de vue technique, exactement comme naquit le cosmos… par des catastrophes qui, à partir des grondements chaotiques des instruments, finissent par faire une symphonie qu’on nomme musique des sphères. La création d’une œuvre, c’est la création du monde ». Wassily Kandinsky.

« Une peinture n’est pas un assemblage de lignes et de couleurs ; elle est un animal, une nuit, un cri, un être humain, et tout cela à la fois » Constant.

« L’essence du mystère est de préserver un état d’ambivalence, à travers des interprétations doubles, voire triples, à travers de simples suggestions d’interprétation (image à l’intérieur des images), à travers des formes qui se matérialiseront, mais ne le feront que dans la conscience du spectateur » Odilon Redon.

« Abstraite, cette flaque, cette forme étrange, cette zone de poudre informe ? Non, elle représente ce que l’on veut y voir des nuits, des catastrophes qui n’ont jamais existé qu’en elles et que je transpose, par l’imagination, dans la vie. Chaque chose peut évoquer autre chose selon la manière de la voir. Chaque image est l’image de beaucoup d’autres choses. L’important est de regarder les choses. La contemplation se fait aussi difficile que la création car le spectateur est aussi un artiste. A ces limites tout sans exception est œuvre d’art. Tout est abstrait. Tout est concret. On ne voit que dans la mesure de ce que l’on est, dans la mesure de sa manière d’être. Ne peut tout voir qui le désire » Bernard Réquichot.

« Existence et création ont partie liée, ensemble dans l’être de chacune. Parmi les créations artistiques, les unes répondent à un projet, les autres à un appel » Henri MALDINEY.

« Une forme n’existe vraiment, de sa vraie vie, qu’en son apparition. Ensuite, tout de suite, elle se fige en objet, elle meurt à elle-même, elle ne fait plus que durer. On ne la retrouvera plus, aussi longtemps qu’on s’épuise à la découvrir, où ne repose que son cadavre » François GANTHERET.

« L’objet du travail psychanalytique n’est pas l’objet de l’observation, c’est l’objet de la représentation, entre les deux, l’apparition d’un écart qui constitue l’espace inépuisable du sens » François SACCO.

« L’art est un rêve, rêvé par l’artiste, que nous, spectateurs bien éveillés, ne pouvons jamais voir dans sa véritable structure ; nos facultés vigiles ne peuvent que nous donner une image trop précise produite par l’élaboration secondaire. L’œuvre d’art reste l’inconnaissable Ding an sich » Anton EHRENZWEIG.

« A l’origine, le monde le plus beau est un tas d’ordure répandu au hasard » Héraclite d’Ephèse.